Présentation des intelligences multiples

Le concept des intelligences multiples a été mis en avant en 1983 par Howard Gardner, professeur en cognition et en éducation, professeur de psychologie et professeur de neurologie.
Pendant longtemps, l’intelligence a été considérée comme une faculté unique, mesurable par le fameux QI, le quotient intellectuel.

Howard Gardner s’est insurgé contre cela. En effet, les tests de QI ne tiennent compte que de l’intelligence logico-mathématique et verbo-linguistique, qui sont également les deux formes d’intelligence les plus utilisées et valorisées dans l’enseignement. Or, il constate chez des jeunes en difficultés scolaires d’autres formes d’intelligence.
Il formule ainsi la théorie des intelligences multiples selon laquelle il n’y a pas une forme unique d’intelligence mais bien plusieurs formes d’intelligence, que nous possédons tous dans des proportions extrêmement variables.
Il n’y a pas une intelligence qui soit prépondérante par rapport aux autres. Nous sommes tous intelligents, mais avec des talents différents, des intelligences différentes.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il croira toute sa vie qu’il est stupide » (A. Einstein).

Nos intelligences dominantes sont nos forces, nos capacités naturelles sur lesquelles nous appuyer pour relever les défis, dont celui de l’apprentissage. En effet, pour chaque intelligence, il existe des outils à privilégier. Lorsque l’on connaît ses forces, on sait quelles techniques utiliser pour pouvoir apprendre de façon performante, ce qui a pour conséquence plus d’efficacité, d’autonomie, de confiance en soi, de plaisir et de motivation !
En ce qui concerne nos intelligences moins développées, il existe de nombreuses façons de les faire évoluer. Bien qu’indépendantes, toutes ces intelligences interagissent entre elles. Quand on renforce l’une en particulier, on renforce la plupart du temps d’autres en même temps.

Cela renvoie à un des grands mérites de cette théorie des intelligences multiples, à savoir que les résultats issus du questionnaire permettant de déterminer les proportions des différentes intelligences d’une personne ne témoignent pas d’un état figé une bonne fois pour toutes, mais d’un résultat à un moment précis, qui peut évoluer et progresser.

Si vous souhaitez connaître quelles sont vos intelligences dominantes, je vous renvoie aux services que je propose à ce sujet : https://ccpartnercoach.be/services/#intelligences-multiples

Reflétant notre manière de fonctionner, les intelligences multiples sont avant tout un formidable outil de connaissance de soi pour mieux apprendre, mais également un outil pour mieux communiquer avec les autres.

Ces intelligences sont les suivantes : l’intelligence verbo-linguistique, logico-mathématique, visuo-spatiale, corporelle-kinesthésique, musico-rythmique, intrapersonnelle, interpersonnelle, naturaliste et existentielle.
Il est à noter qu’Howard Gardner, bien qu’il la reconnaisse, ne distingue pas l’intelligence existentielle en tant que telle, considérant qu’elle fait partie de l’intelligence intrapersonnelle. L’école où je me suis formée en qualité de neuroformatrice en intelligences multiples appliquées préfère quant à elle l’envisager comme une intelligence à part entière.

Je vous donne rendez-vous dans un prochain article où j’analyserai plus en détails les différentes formes d’intelligence.

A très bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :